Le lévrier est un athlète !

A42t3270

L'avis d'un vétérinaire

"Le lévrier est un sprinteur né, il peut atteindre des vitesses proche de 65 à 70 Km/h. Toute sa physiologie est calquée sur le sprint c’est à dire être capable de développer une puissance très élevée en très peu de temps mais ne pouvant pas maintenir cette puissance trop longtemps. Pour cela le lévrier possède une plus forte proportion en fibre musculaire rapide comparé aux autres chiens.
 
Leur métabolisme énergétique est axé sur une production d’énergie par le muscle très rapide mais très courte (environ 40 secondes).
 
Deux voies métaboliques entrent dans cette production d’énergie : la voie anaérobie alactique, très courte qui permet seulement le départ et la montée en vitesse puis c’est principalement la voie anaérobie lactique qui prend le relais et grâce à la fermentation du glycogène musculaire en acide lactique, le muscle produit beaucoup d’énergie.
 
En réalité le lévrier n’a pas besoin d’oxygène pendant le sprint car ces deux voies ne l’utilisent pas, en revanche il contracte une dette en oxygène à la fin de la course qu’il doit rembourser, c’est donc seulement à la fin de la course que le lévrier a besoin de cette capacité pulmonaire.
 
Une autre grande fonction de cette capacité pulmonaire dont la fréquence peut atteindre 3 mouvements par seconde, c’est la réduction de la température corporelle qui peut atteindre 41°C en fin de course.
 
Le système cardio-vasculaire joue aussi un rôle important, l’augmentation de débit sanguin par augmentation de fréquence cardiaque (jusqu'à 320 battements par minutes) permet d’une part de drainer l’acide lactique, toxique,  produit par le muscle et d’autre part d’augmenter la quantité d’oxygène apporté au muscle.
 
De plus chez le lévrier la quantité de globules rouges (hématocrite) est plus élevée que chez les autres chiens cela permet un meilleur apport d’oxygène aux muscles.

L’alimentation :

Pour les lévriers de course, un régime composé de 28 à 30 % de protéines, 15 % de graisse et de 5 % de fibres est recommandé. Il y a des années, la plupart des lévriers avaient un régime alimentaire qui se composait d'une base de viande crue; Toutefois, depuis le développement des croquettes riches en protéines, les propriétaires obtent pour ce choix. Les viandes comme le poisson, les oeufs et la volaille sont ajoutés pour compléter les besoins en protéines avec des légumes cuits pour les vitamines et fibres généralement. Une ration de croquettes par jour complétée fournira au lévrier de course une excellente nutrition.

 

Date de dernière mise à jour : 05/02/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×